Les Evangiles des quenouilles

Une soirée comme au Moyen âge à Sacy 
Le 1er Octobre 2022, Salle des fêtes de Sacy

Avec Catherine Ferran, Guilène Ferré, Sylvia Lipa-Lacarrière, Laurence Marini,

leur prêtre et secrétaire, Stephan Beugnon. Le narrateur, Bernhardt Gourland.

Quelques femmes « sages doctoresses et inventeresses » se réunissent au cours de six veillées pour disserter à tour de rôle sur les maladies, remèdes, recettes, dictons, conseils et interdits de leur vie quotidienne. 

Maintenant, une question : dans quel monde fait-il le meilleur vivre ? Dans celui où les pies volent par hasard ou dans celui où elles volent par nécessité ? Dans celui où les êtres vivants subissent anonymement les lois de la sélection naturelle ou dans celui où, de l’abeille à l’homme, ils constituent une grande famille sans cesse impliquée dans les projets de Dieu et les malices du Diable ? 
Jacques Lacarrière

Jacques Lacarrière, Passeur pour notre temps

Né parmi les images l’ homme est émigré dans les mots
Gil Jouanard

Yerres, à la librairie Le Pain de 4 Livres 
Vendredi 15 avril 2022 à 19 heures

Rencontre autour de l’écrivain et poète Jacques Lacarrière, raconté par Florence Forsythe dans son livre Jacques Lacarrière, passeur pour notre temps
Lecture Sylvia Lipa-Lacarrière

Butineur de mondes, l’écrivain est aussi un butineur de mots. L’un ne va pas sans l’autre. Sa tâche, alors, comme celle de l’abeille, sera de rapporter en ses pages non seulement le pollen du monde (sous forme d’observations, notes, journaux, images et émotions) mais de conserver en ses mots, ses phrases, en ses récits la saveur d’origine de ce qui l’inspira. Une réalité décrite, transcrite, transmuée, transmutée en miel par l’alchimie de l’écriture. De même que l’on peut retrouver dans un miel la saveur des fleurs butinées, la sensualité de l’écriture doit pouvoir faire reconnaître dans un texte la saveur du réel qui l’a inspiré… J.L.

« On insiste peu sur la dimension spirituelle de Jacques Lacarrière ; aussi, j’apprécie particulièrement que ce beau portrait, par Florence Forsythe, en souligne l’importance : en ce qu’elle implique une idée très forte de la littérature, de ses pouvoirs et de ce qu’elle révèle de nous- mêmes » Michel Le Bris


Le Pain de 4 livres 57 Rue Charles de Gaulle, 91330 Yerres

Avec Gil Jouanard, le promeneur du bois dormant

Il n’y a de vraiment moderne que la planète au petit jour,
lorsque tout luit, respire et proclame la nouveauté de chaque instant vécu G.J.

A Paris, à l’Agora, mardi 12 avril à 19 heures

L’Agora, 64 rue du Père Corentin 75014 Paris

Conception Sylvia Lipa-Lacarrière, lectures Marianne Auricoste, Sylvia Lipa-Lacarrière. Accompagnement au violoncelle, Catherine Warnier.

Version imprimable