Présentation et réglement

Jacques Lacarrière (1925-2005) fut poète, écrivain, essayiste. Helléniste, il a traduit les auteurs antiques (Sophocle), mais aussi les écrivains grecs modernes (Vassilis Vassilikos, Costas Taktsis, George Seferis, Odysséas Elytis, Yannis Ritsos…), contribuant ainsi à les faire connaître en France.Il a beaucoup écrit sur la Grèce antique et moderne, mais il s’est aussi intéressé à la Turquie, la Syrie, l’Égypte, l’Inde… ainsi qu’à la France où il a vécu, Val de Loire, Bourgogne…

Ecrivain voyageur, il est également considéré comme l’un des pionniers du renouveau de la randonnée poétique et initiatrice (Chemin faisant, 1.000 kms à pied à travers la France). Son œuvre est d’une grande diversité, elle est complexe, érudite et toujours vivante.

Bibracte, site archéologique d’une ville gauloise qui abrite un centre de recherche européen et un musée, en partenariat avec l’association Chemins faisant a créé le Prix littéraire Jacques Lacarrière qui vise à mettre en avant un texte et son auteur. Le prix se veut largement ouvert à la communauté des écrivains francophones, sans distinction de genre littéraire. Il est décerné tous les deux ans.

Pourquoi Bibracte ? Jacques Lacarrière était en effet très attaché à la Bourgogne, et tout particulièrement au mont Beuvray dont il a si bien évoqué l’esprit des lieux – « Si l’on veut essayer de retrouver quelque chose des Gaulois, j’entends quelque chose que le paysage porte encore, même après tant de siècles, c’est à Bibracte qu’il faut aller, sur ce mont Beuvray dominant les plateaux du Morvan. » (in : Chemin faisant, 1974). Lui-même, dans sa jeunesse, avait pratiqué l’archéologie au Liban.

Le jury du prix est présidé par Valérie Marin La Meslée, auteure, journaliste littéraire au service culture du magazine Le Point et collaboratrice du Point Afrique.  Il est composé des membres suivants : Marie-Hélène Fraïssé, auteure et productrice à France Culture, Christian Garcin, écrivain, Sylvie Germain, écrivaine, Élie Guillou, chanteur, poète, Sylvia Lipa Lacarrière, comédienne, déléguée artistique de l’association Chemins faisant, Jean-Luc Raharimanana, écrivain et premier lauréat du prix Jacques Lacarrière, Anne Simon, auteure et chercheure en zoopoétique, Abdourahman Waberi, écrivain et Annie Terrier, créatrice du festival Ecritures Croisées d’Aix-en-Provence et présidente de l’association Chemins faisant.

Le suivi du Prix (sans voix délibérative) est assuré par Eloïse Vial, archéologue responsable de l’action culturelle, Bibracte EPCC.

Règlement du prix Jacques Lacarrière (2018)