Dans la forêt des songes

Dans la forêt des songes     Le dernier livre de Jacques Lacarrière se passait... "Dans la forêt des songes"...


" Bien que né sous le signe du Sagittaire, je n'ai jamais jusqu'à ce jour enfourché le moindre cheval ni revêtu la moindre armure pour défier en tournoi singulier quelque insolent rival. Si gente dame il m'est arrivé dans ma vie de conquérir de haute lutte, ce fut toujours sans cheval ni armure, ni pourfendeuse lance. Voilà qui devrait m'interdire ou du moins me décourager de me lancer en une époque comme la nôtre dans l'écriture d'un récit ou un roman de chevalerie. Je m'y hasarde cependant en précisant seulement que pour les raisons susdites, on ne trouvera dans ce livre ni cheval ni armure ni haume ni épée ni tournoi ni non plus d'insolent rival. Par contre, on y verra des vierges sages et d'autres folles, des monstres singuliers et des aventuriers, des grands veneurs et des stylites et même des hermaphrodites. Il y aura aussi des mandragores, des demoiselles de Numidie, peut-être même des tétras lyre et, sans doute, des arbres qui parlent. Et, enfin et surtout, une forêt, une vraie forêt qui s'étale, frissonne et murmure à deux pas de mon village et qu'on nomme Forêt d'Orient.

C'est à l'orée de cette forêt qu'Ancelot - chevalier sans cheval, paladin sans armure, pèlerin sans équipage - rencontre Thoustra, un perroquet ara, curieux de tout et légèrement dyslexique, avec lequel il va cheminer et croiser des êtres, figures, fantômes ou personnages surgis de différentes époques : un stylite sur sa colonne, une grue cendrée et bègue, le Grand Veneur d'une chasse fantastique, une ondine nymphomane, un androgyne transsexuel, une mère porteuse et vierge, et bien d'autres encore.

Une fable qui réinvente les chemins des chevaliers d'antan pour les situer au coeur du monde d'aujourd'hui.

Paris, Nil éditions, octobre 2005.


Bookmark and Share